mardi 31 mai 2011

Les gagnants 2011 du concours des vins primés du FestiVin

Le FestiVin célèbre ses 15 ans cette année.  J’ai eu la chance de grandir dans mes connaissances sur le vin dans le sillage de cet événement annuel qui se déroule à Caraquet dans la Péninsule acadienne.   Depuis plusieurs années, l’organisation du FestiVin profite de l’occasion pour décerner des prix pour les meilleurs vins de l’événement.  Ce concours permet aux consommateurs d’orienter leur achat durant le week end des grandes dégustations, mais aussi aux agents de ces produits d’avoir une bonne visibilité et d’obtenir des succès de vente.  Les vins primés reçoivent aussi une attention particulière dans les magasins d’Alcool Nouveau-Brunswick avec la mention « Vin primé du FestiVin »  sur une petite affiche attaché aux tablettes face au vin concerné.

Comme le FestiVin ce concours a connu une grande évolution.  La tâche du jury dans les débuts était colossale car plus de 150 produits étaient soumis à leur palais.  J’étais du nombre il y a plus de douzaine d’années lorsque ce concours a été lancé.  La cuvée des vins primés de 2011 se déroule de façon bien différente alors qu’un panel d’une dizaine de personnes doit goûter une trentaine de vins respectivement.   Ces dégustations à l’aveugle sont soumises à un jugement avec une note sur 100.  La meilleure moyenne des résultats des juges permet de déterminer les gagnants dans les différentes catégories.  La cuvée 2011 a été jugée le 9 mai dernier à l’Auberge de la Baie de Caraquet sous la supervision du sommelier et président du FestiVin, Allain Lanteigne.  

J’étais à nouveau présent à titre de juge au concours des vins primés et je vous divulgue aujourd’hui la liste des vins gagnants de la 15e édition du FestiVin.  Parmi les constats intéressants, il y a de plus en plus de vins des pays du nouveau monde qui s’illustrent. Sur le 14 vins primés, 9 d’entre eux proviennent de ces pays comme les États-Unis, l’Argentine et le Canada.  La gamme des vins rouges de moins de 15 dollars a été d’ailleurs dominée par ces pays en dehors de l’Europe, que l’on surnomme de l’ancien monde.  

Vins mousseux;
Champagne Henriot Brut Souverain

Vins blanc moins de $15;
1er  Open Riesling Gewurztraminer 2009
2e   Finca La Chamiza Classic Series Torrontés 2010
3e   Hob Nob Chardonnay 2008

Vins blanc $15 et plus;
1er  Conundrum 2008
2e   Clay Station Unoaked Viognier
3e   Bouchard Père & Fils Pouilly-Fuissé 2008

Vins rouge moins de $15;
1er  Las Moras Reserve Tempranillo 2008
2e   Robert Mondavi Woodbridge Cabernet Sauvignon 2009
3e   Bear Flag Red Blend

Vins rouge $15 et plus;
1er  Pio Cesare Barolo 2003
2e   Sterling Vineyards Napa Valley Cabernet Sauvignon 2007
3e  Liberty School Cabernet Sauvignon 2007

Porto;
Dow’s Colheita Tawny Port 1999

mercredi 18 mai 2011

François Chartier s’emmène au FestiVin

Le 15e anniversaire du FestiVin qui se déroulera à Caraquet du 28 mai au 4 juin prochain réserve son lot de surprises au niveau de la programmation. Outre la présence des vins de Vega Sicilia, le FestiVin 2011 sera marqué par la visite de François Chartier auteur du guide la Sélection Chartier depuis 15 ans et aussi l’auteur de nombreux ouvrages dont Papilles et Molécules • La science aromatique des aliments et des vins et Les Recettes de Papilles et Molécules.


Chartier est le seul Canadien à avoir remporté à Paris le prestigieux Grand Prix Sopexa International couronnant le meilleur sommelier au monde en vins et spiritueux de France (1994), et par la suite, à Tokyo, le titre de meilleur sommelier du monde « médaille de bronze » (1995). Il a contribué à éduquer les gens par ses choix judicieux à travers son guide La Sélection Chartier et il aura été pour moi une source d’inspiration dans mon projet personnel pour mon premier guide des vins au Nouveau-Brunswick, puisque je suis un adepte de son œuvre depuis ses débuts.

Chartier a poussé plus loin les connaissances sur le fascinant monde des harmonies mets et vins avec un travail de recherche méticuleux au niveau de la sommellerie moléculaire. L’intérêt que suscitent ses travaux a fait de lui un consultant harmonique recherché auprès des plus grands chefs de la planète, ainsi qu’un conférencier tout aussi convoité. C’est dans cet état d’esprit que le FestiVin a réussit ce tour de maître avec la complicité de Robert Noël, sommelier et propriétaire du Restaurant Déjà BU de Caraquet. C’est d’ailleurs à ce restaurant de la Péninsule acadienne que la conférence de François Chartier se tiendra le 1er juin prochain.

François Chartier collabore notamment depuis 2008 à la recherche et au développement du réputé restaurant catalan elBulli avec le chef de renommée internationale Ferran Adrià. La capacité d'accueil du elbulli, un restaurant saisonnier ouvert du 15 juin au 20 décembre, est de 8 000 couverts par saison, mais dont le flot de demandes est de deux millions annuellement. Le restaurant affichait complet pour la saison en un seul jour. Toutefois en janvier 2010, le chef Adrià a annoncé la fermeture en 2012-2013 du restaurant elBulli, le temps de se ressourcer dans la création pour rebondir en 2014.

Lors du premier passage de Chartier en Acadie lors du FestiVin, les créations culinaires du Restaurant Déjà BU! seront servies avec quelques vins après cette conférence dont le prix d’admission est de 125$ par personne. Ce sera donc un autre grand moment signé FestiVin. Il ne reste que moins que 7 billets pour cet événement. Pour information vous pouvez appeler au Déjà BU! au 506 727-7749.

mardi 10 mai 2011

Le FestiVin passe à l’ère du virtuel

Le 15e anniversaire du FestiVin qui se déroulera du 28 mai au 4 juin prochain à Caraquet dans la Péninsule acadienne sera marqué par une nouveauté de taille pour les amateurs de vins.  En fait, le FestiVin permettra aux participants des « Grandes Dégustations » de passer en mode virtuel pour effectuer des achats.

Il y a quelques années la décision de retirer la boutique de vente d’Alcool Nouveau-Brunswick au sein du Carrefour de la Mer de Caraquet durant les « Grandes Dégustations » avait déçu plusieurs consommateurs qui profitaient du FestiVin pour faire provision des vins pour la période estivale.  Le prétexte du monopole d’État pour expliquer la fin de la boutique était que les ventes ne justifiaient pas l’effort de monter un tel magasin au Carrefour de la Mer pour une fin de semaine, considérant les retombées versus la charge de travail pour les employés d’ANBL. Cette mesure n’était pas sans déplaire aux agents représentants les différents produits de vins, car cela affectait directement leurs ventes,  et du même coup leur intérêt à participer au FestiVin.  De plus, est-il nécessaire d’indiquer que le salon de Moncton qui se déroule en novembre n’avait pas à subir le même traitement, car la boutique physique n’a jamais été absente de l’événement.  Le volume de vente étant de beaucoup supérieur à Caraquet étant donné la vocation urbaine de la région.

Cette année, le FestiVin sert donc de banc d’essai  pour un nouveau système en collaboration avec Alcool Nouveau-Brunswick.  En fait, on va offrir une boutique de vins virtuelle ou les clients pourront acheter les produits de leur choix depuis la boutique virtuelle, pour ensuite aller chercher leurs achats au magasin de la Société des Alcools situé à Caraquet, durant cette même fin de semaine.   L’initiative tombe à point,  car avec le retour d’une séance de dégustation le samedi après-midi, les agents pourront également tirer profit de cette innovation pour mousser leurs ventes.
Le FestiVin comme Alcool Nouveau-Brunswick souhaite que cette initiative soit positive.  Si cela s’avère concluant, la boutique virtuelle pourrait prendre de l’ampleur dans le futur et éventuellement permettre aux consommateurs d’être en mesure de prendre possession de leurs achats dans un magasin d’ANBL près de leur domicile.

C’est donc dans l’intérêt de tous que cette boutique virtuelle gagne en popularité, donc n’hésitez pas de passer vos commandes directement à la Boutique Virtuelle de la Salle Caisse populaire Acadie du Carrefour de la Mer durant le 15e FestiVin

samedi 7 mai 2011

L’Espagne sera à l’honneur au FestiVin 2011 avec Vega Sicilia

L’Espagne a beau avoir la plus grande superficie de vignoble au monde avec près de 1 100 000 hectares, le volume de production en Espagne n'atteint que 80 % de la production de pays comme la France ou l'Italie. Plus souvent qu’autrement l’industrie du vin en Espagne a longtemps été associé à des vins quelconques sans grand intérêt. Néanmoins les vins de Xérès, de La Rioja et de la Ribera del Duero se trouvent parmi les plus prestigieux sur la planète.
L’un des grands noms de l’industrie viticole hispanique fera les frais d’une dégustation prestige au FestiVin de Caraquet le jeudi 2 juin au Restaurant du sommelier et propriétaire Robert Noël, le Déjà Bu! au sein de la programmation du FestiVin 2011. En effet la maison Vega Sicilia sera la vedette de cette soirée gourmande ou les vins de ce domaine seront accompagnés des créations culinaires du Déjà BU!

Vega Sicilia est implanté dans le Ribera del Duero et comme son vin est particulièrement recherché, disons qu’il n’est pas accessible à toutes les bourses. Le prix d’une bouteille du grand vin de ce Domaine, le Unico dépasse largement le prix d’un billet pour assister à cette activité du FestiVin fixé à 175 dollars. Le Unico a des propriétés de conservation à très long terme soit au-delà d’une quarantaine d’années selon le millésime. Vega Sicilia a aussi un second vin appelé Valbuena dont les vignes sont situées à près de 800 mètres d’altitude. On utilise dans les deux cas une grande proportion de Tempranillo dans l’élaboration de ces vins en y associant du Cabernet Sauvignon à près de 20% pour l’Unico et du Merlot dans le cas du Valbuena.

Il y a d’ailleurs un très bon article dans la plus récente édition du Magazine Cellier de la SAQ qui aborde le sujet concernant Vega Sicilia et dont j’ai tiré ces informations. On y apprend notamment que Vega Sicilia a débuté en 1915 avec son premier millésime et que cela en fait la plus ancienne bodega* de la région Ribera del Duero.

Vega Sicilia s’apprête aussi à commercialiser un nouveau vin de La Rioja en 2013, et provenant du millésime 2009. Il faut spécifier que Vega Sicilia produit aussi le Pintia qui est un vin d’appellation Toro, l’Oremus qui est un Tokay et aussi l’Alión un autre vin issu du Ribera del Duero. Quant à son vin mythique Unico on le retrouve sous la désignation Vega Gran Reserva ou Unico Reserva Especial. Originalement le nom du domaine était plus long soit le Pago de la Vega Santa Cecilia y Carrascal, mais on a décidé de l’abréger à celui de Vega Sicilia. Aujourd’hui ce domaine est la propriété de la famille Álvarez, alors que depuis 1982, David Álvarez s’est porté acquéreur du domaine auprès de l’homme d’affaire originaire du Vénézuela Miguel Neumann. C’est à partir de ce moment que le domaine a commencé à prendre son essor avec la mise en place d’une politique d’harmonisation associé à des techniques innovatrices et de modernisation des processus à l’intérieur de la winery comme à l’extérieur dans le vignoble.

Je suis persuadé que cette soirée sera savoureuse à souhait et qu’un air de fiesta planera sur Caraquet, le temps de siroter une gorgée de bonheur liquide signée Vega Sicilia.

* Bodega est l'équivalent d'une coopérative où est élaboré le vin.

jeudi 5 mai 2011

L’adolescence d’un événement : l’effervescence du Festivin

Le FestiVin, se déroulant  à Caraquet du 28 mai au 4 juin prochain, est plutôt mature pour un adolescent qui célèbre cette année son 15e anniversaire.  Oui déjà une quinzaine d’année et cette première activité qui se déroule avec l’arrivée des premières journées chaudes pré-estivales donne le ton à la saison touristique dans la Péninsule acadienne. 

La programmation du 15e anniversaire a du panache et il faut surement féliciter le comité organisateur présidé par Allain Lanteigne pour maintenir le cap de si belle façon depuis autant d’années.  C’est grâce à la force de ses bénévoles que le FestiVin continu de se démarquer avec  cette passion qui anime ses membres.

La programmation 2011 est marquée par de grands coups d’éclat avec notamment la présentation d’une soirée Prestige qui se déroulera au Restaurant Déjà Bu! avec la mise en valeur du réputé domaine de La maison Vega Sicilia d’Espagne.   Après avoir obtenu la présence de représentants de la maison Pio Cesare en 2010, la barre était haute, mais le FestiVin a fait mouche.  Cette soirée du jeudi 2 juin à 175 dollars du billet affiche déjà presque complet.

De plus,  comme si cela n’était pas déjà impressionnant, le FestiVin présentera un souper-conférence avec François Chartier, le premier et seul canadien à s'être mérité le titre de meilleur Sommelier du Monde, maître d'œuvre du guide Chartier et de différents livres de recettes tel "Papille et Molécule".  Pour 125$,  cette soirée qui se tiendra aussi au Déjà BU! permettra à Monsieur Chartier de partager son expérience et son expertise sur l'accord mets et vins, suivi d'une dégustation de quelques bouchées gourmandes accompagnées de vins appropriés.

Pour ma part, je serais aussi actif durant cette semaine en présentant deux activités. Premièrement je tenterais de faire un clin d’œil aux origines du FestiVin alors que les premières années étaient consacrées à la gastronomie et aux vins français.  C’est pourquoi le Grains de Folie sera le théâtre d’un séminaire sur les vins français le dimanche 29 mai.  Pour 55 dollars, il y aura un total de 7 vins en dégustation accompagnés de fromages et de charcuteries du terroir.  Il restait moins de 10 billets au moment d’écrire ces lignes.

Par ailleurs,  je vais également animer un souper sur le thème des vins de l’Amérique du Sud (Chilie et Argentine) le mardi 31 mai au Restaurant la Crêpe Bretonne de Paquetville.  Il s’agira de la deuxième année consécutive ou je serais présent durant le FestiVin pour commenter les vins qui accompagneront ce repas quatre services de cet établissement renommé de la Péninsule acadienne.  Ne cherchez plus de billets, l’événement affiche complet.

Parmi les autres activités à surveiller, il y aura les grandes dégustations habituelles du vendredi et samedi avec une nouveauté soit le retour d’une séance en après-midi le samedi avec une sélection exceptionnelle de vins ainsi que d'échantillons de produits du terroir et de fruits de mer pour 25$.

Il faudra aussi noter l’ajout d’un premier brunch du FestiVin qui se tiendra au Village Historique Acadien le dimanche 29 mai dès 11 h.  Au menu, saveur et diversité, accompagnées de champagne et jus d'orange pour seulement 25$.
La plupart des billets pour les séminaires sont disponible par le biais de la Chambre de Commerce du Grand Caraquet (506 727-2931).  Les billets pour les grandes dégustations sont disponibles aux points de ventes de la billetterie Accès.  Enfin, une nouveauté non-négligeable est la possibilité pour les consommateurs de faire l'achat sur place des produits vinicoles à la boutique de vin virtuelle d'Alcool Nouveau-Brunswick.  Les gens pourront ensuite récupérer les vins au magasin de la Société des Alcools de Caraquet durant la fin de semaine.

Découvrez les détails de la programmation en visitant le site officiel du FestiVin ou joignez le groupe sur Facebook.