jeudi 28 janvier 2010

Concours Coup de cœur St-Valentin – Le Tire-bouchon 2010



Courez la chance de gagnez une copie dédicacée du guide Le-tire-bouchon Griffin 2010 dans le cadre de la St-Valentin. Règles du concours :

  • Pour participer, vous devez être résident du Nouveau-Brunswick ou du Québec et être âgé de 19 et plus (Loi de la province du NB).
  • Vous ne pouvez participer qu’une seule fois en envoyant un message à l’adresse letirebouchongriffin@gmail.com et en inscrivant une adresse de courriel valide.
  • Pour participer vous devez envoyer un courriel en inscrivant les données suivantes : Votre nom, votre âge, votre provenance (Localité et province) votre adresse de courriel.
  • De plus, en participant au concours Coup de Cœur St-Valentin – Le Tire-bouchon 2010, vous acceptez de faire parti de la liste de distribution par courriel du blogue Le Tire-bouchon concernant les nouvelles et nouveautés à propos du Blogue et son auteur Mario Griffin.
  • Vous acceptez aussi que votre nom soit publié sur le blogue et sur le groupe Facebook Le Tire-bouchon si vous êtes la personne gagnante. 
Date limite de participation : Le 14 février à 14 h, heure du Nouveau-Brunswick!
Bonne chance et faites connaître l’existence de ce concours auprès de vos amis

mardi 26 janvier 2010

Mes 10 vins inoubliables de 2009


Je sais que la nouvelle année est déjà bien amorcée et que les rétrospectives ont été fait sur plusieurs sujets d’actualité sur les scènes internationales, sportives, culturelles et j’en passe. Néanmoins avec tous ce qui s’est passé dans mon année à titre d’auteur d’un livre et de blogueur, je me suis dit qu’il est important de s’arrêter un peu et de revisiter nos bons souvenirs. Comme vous le savez mon guide Le Tire-bouchon 2010 met en valeur des vins qui sont ou étaient disponibles au Nouveau-Brunswick. Néanmoins je dois confesser que j’ai dégusté aussi des produits que l’on retrouve au Québec par le biais de la SAQ et aussi directement aux domaines et vignoble lors de mes différends voyages.

Évidemment j’aurais pu constituer cette liste avec 10 vins du bordelais suite aux différentes dégustations de Bordeaux 2005 que j’ai eu l’opportunité de découvrir avec les présentations d’Alcool NB à Caraquet et Moncton. J’ai essayé d’en retenir un ou deux seulement car je prône la variété. Je partage aujourd’hui la liste de mes 10 bons souvenirs vineux de l’année 2009 : 10- Le Black Paw Vineyard Pinot Noir 2007 à $49.95. C’est un vin que j’ai eu le plaisir de découvrir lors de mon passage dans la région du Niagara en juin 2009. Un vin riche en fruit avec les saveurs de la cerise et des tannins veloutés avec une touche épicée en finale. 9-Beringer Private Reserve 2006 à $51.98. J’avais fait la découverte de ce fabuleux chardonnay lors d’une visite l’année précédente dans Napa. À mon grand plaisir j’ai eu ensuite l’opportunité de retrouver ce vin chez nous au Nouveau-Brunswick. Le vin a été commenté dans mon livre. 8-Le Clos Jordanne 2005 Le Grand Clos Pinot Noir à 61 dollars. Lors de mon séjour en Ontario j’ai eu aussi l’opportunité de visiter les installations du Clos Jordanne non loin d’Hamilton. Ce projet conjoint entre Vincor et Boisset de France a donné des naissances à des vins qui ont l’ambition d’offrir la qualité des grands vins de Bourgogne au Canada. Après avoir goûté le Grand Clos, je suis d’avis qu’ils ne sont pas loin de l’atteinte de cet objectif. 7- Cain Five 1998 et 1999. Lors de soirées festives chez un des mes amis, j’ai eu la chance de boire ce savoureux vin de la Californie dans ces deux millésimes. En fait, c’est une grosse pointure de Napa que j’affectionne depuis des lunes. 6-Champagne Duval Leroy Brut à 56.79$. Je ne dédaigne pas me laisser envouter par le plaisir des bulles durant l’année et ce Champagne non-millésimé a été sélectionné en 2008 par le magazine Wine Spectator pour figurer dans son top 100 de l’année. J’avais profité de l’occasion pour en acheter deux bouteilles. Il en reste seulement une douzaine en disponibilité au Nouveau-Brunswick. 5-Mission Hill Oculus 2004 à 70.49$. Le vin a été victime de son succès et c’est pourquoi il faut débourser plus de 70 dollars pour savourer ce produit exceptionnel de la Vallée d’Okanagan en Colombie-Britannique. Un canadien à la méthode bordelaise que j’avais aussi commenté dans mon guide Le Tire-bouchon Griffin 2010. 4- Les Forts de Latour Pauillac Premier Grand Cru Classé (2e vin) à 195$. Un autre vin dégusté à Moncton dans le cadre de la présentation de la 2e vague des Bordeaux 2005 présentés au Delta en novembre dernier. J’ai eu l’opportunité de déguster ce vin dans différents millésimes dans le passé, mais le 2005 s’annonce fort prometteur d’ici quelques années bien qu’il s’avère déjà magnifique malgré sa jeunesse. 3-Château de la Rivière Fronsac 2003 à 35.78$. Ce vin a été l’un de mes grands coup de cœur de l’année. Je l’avais choisit à l’aveugle alors que je participais à un concours visant à déterminer les vins primés du Festivin de Caraquet en lui accordant ma seule note parfaite de 20 sur 20. Malheureusement comme plusieurs produits qui passent par les tablettes de notre monopole d’état, il ne se trouve plus chez nous. On trouve du 2001 et du 2000 (en magnum) au Québec. 2-Le Château Lascombe Second Cru de Margaux à 160$. Comme je l’indiquais dans mon introduction ce vin a été présenté au Delta Beauséjour par mon ami Robert Noël alors sommelier d’Alcool NB. Ces vins achetés auprès du monopole terre-neuvien étaient du pur bonbon et le Lascombe aura joué sur mes cordes sensibles. 1-Château Peby Faugères Grand Cru 1998 à 114$. Dégusté en juillet dernier lors d’une soirée chez un ami, je me suis délecté de ce vin de la région de St-Émilion au potentiel de garde extraordinaire. Le Péby Faugère est issu de vignes de plus de 45 ans d’âge et pratiquement à 100% merlot! Incroyable!

vendredi 22 janvier 2010

Les histoires de Champagne de Mariah Carey


Les potineurs d’Hollywood s’en donne à cœur joie dernièrement sur les plus récentes gourdes de la plantureuse chanteuse américaine Mariah Carey.  Cette dernière qui recevait un prix pour sa prestation dans le film Precious, est montée sur scène dans un état d’ébriété avancé.   La diva avait effectivement devancé les festivités pour son prix en buvant un peu trop de Champagne comme l’a rapporté plusieurs sites sur l’Internet et comme en témoigne une vidéo diffusée par You tube!

L'action s'est déroulée le 5 janvier dernier, lors du Festival du Film de Palm Springs. En montant sur scène afin de récupérer son prix et remercier tout le monde, Mariah était un peu incohérente.  Interviewée par People Magazine, la chanteuse a confié qu'elle avait un peu trop abusé du champagne !

Chose certaine on se demande si elle n’a pas emprunté sa plus récente stratégie marketing au succès des rasoirs de la compagnie Remington. Elle vient en effet d’annoncer qu’elle associait son nom à un nouveau champagne soit le Rosé Bubbly Angel.  Elle a tellement aimée le Champagne qu'elle a achetée la compagnie..

Ce n’est d’ailleurs pas la première aventure de la chanteuse de 40 ans dans le monde du vin car elle a aussi investit dans la région de Mendocino en Californie en 2006  sous le nom de Mariah Zinfandel.

La plus grande menace selon les mauvaises langues…c’est qu’elle pourrait boire ses profits.

jeudi 21 janvier 2010

Dégustation du Domaine de la Brune Beaumes de Venise


Nom du vin : Domaine de la Brune Beaumes de Venise
Cépage : 70% Grenache, 25% Syrah, 5%Cinsault
Producteur : Vignerons de Caractère SCA
Millésime : 2005  
Région : Rhône
Pays : France
Catégorie : Rouge
Alcool :   15 %
Date de dégustation: 2010/01
Prix : 16,95 $
Fermeture : Liège
CUP : 03338691 413814
Site Internet : www.vigneronsdecaractere.com
La note Le Tire-bouchon : 3 1/2  
Niveau de sucre : 00    
Intensité : Corsé

Lors d’un récent passage dans la belle province, je me suis rendu dans quelques magasins de la Société des Alcools du Québec afin de faire la découverte de quelques vins que nous ne retrouvons pas au Nouveau-Brunswick.  Je suis tombé sur cette bouteille pleine de chaleur de la région du Rhône du millésime 2005.  Ce vin d’appellation Beaumes de Venise est du solide avec ses 15% d’alcool.  Ce domaine, c'est l'histoire d'une terre où au cours d'un labour, les bœufs se sont agenouillés. En creusant le fermier découvrit une sculpture taillée dans une roche brune et représentant la Vierge Marie. La légende dit que cette statuette déposée dans la nef de l'Eglise du village disparue à plusieurs reprises et qu'on la retrouvait toujours là où elle se révéla aux bœufs. Son nom est également lié à celui de son propriétaire, Raymond Brunet.

Notes de dégustation
Une robe rouge cerise qui laisse le grenache s’exprimer avec brio au nez avec des notes épicées de poivres blanc qui s’entremêlent d’arômes tel le thym, le romarin et voir même une touche d’eucalyptus.  Les fruits noirs sont aussi bien marqués et c’est aussi une présence que l’on retrouve en bouche avec une charpente tannique intense et charnue. Un vin qui trouvera son plein potentiel lors de vos repas.    Il se conservera de 3 à 5 ans et qu’il sera préférable de le carafer avant le service. De préférence s’assurer aussi de le présenter à une température d’environs 16 Celsius.



Accord mets et vin
Un rouge qui pourra s’harmoniser avec les viandes rouges tels un bœuf braisé, un carré d’agneau aux herbes,  un magret de canard aux cerises, ou un savoureux steak au poivre.  Pour les amateurs de fromage, un  chèvre crémeux fera bon ménage. 



mardi 19 janvier 2010

Des vins à moins de 10 pour l’année 2010




En janvier les gens doivent s’occuper de payer les excès du temps des fêtes avec bien souvent une carte de crédit aussi pleine que le sapin qui témoignait encore il y a quelques jours de l’abondance du temps des fêtes avec ses belle boîtes aux emballages colorés .

Pour débuter l’année il n’est pas nécessaire de se ruiner pour boire de bons vins. C’est pourquoi je vous propose quelques vins  à moins de 10 dollars pour amorcer l’année 2010.

Les blancs

Las Moras Pinot Grigio - Argentine à 9,99$ (7791540091193)

Ce vin qui est un de mes choix rapport qualité-prix dans mon livre Le Tire-bouchon Griffin 2010 est ideal avec de la volaille mais aussi des mets asiatiques.

La Chamiza Chenin Blanc/Chardonnay – Argentine à $8.79 (7798039590397)

Un autre vin d’Argentine ayant retenu mon attention dans le guide Le Tire-bouchon Griffin 2010.  Le poisson, les pâtes aux fruits de mer et le poulet grillé seront mis en valeur avec ce mélange chenin blanc et chardonnay.

Canelo Sauvignon Blanc - Chili à 7,99$ (835325762520)
Un sauvignon blanc chilien qui s’harmonisera bien avec une brandade de morue, les crustacés, une crème d’asperge, du saumon grillé ou voir même un poulet à l’estragon.


Les rouges

Tocado Campo de Borja 2006 - Espagne  à 9,29$ (8412423120647)
Un vin d’Espagne que j’avais découvert au Québec par le biais de la SAQ. Il est maintenant disponible chez nous dans la province.  C’est un vin bien fait qui  s’harmonise avec des mets simples comme du macaroni, des spaghettis et même des saucissons.


Astica Merlot Malbec  - Argentine à 9,29$  (7790240026344)
Un vin aussi dans la sélection de mes préférés pour le rapport qualité-prix dans mon guide Le Tire-bouchon Griffin 2010.  Pour de la pizza,des mets sur le BBQ comme un hamburger ou des saucissons, il représente un bon compagnon à petit prix.


Terra Boa Red  - Portugal à 9,29$      (5601213011682)
Un vin de tous les jours qui provient du Portugal avec son cépage fétiche le Touriga Nacional mélangé à d’autres variétés indigènes de ce pays.  Pour un repas de dinde au mode de cuisson rôti avec une sauce aux fruits rouges ou encore avec du porc  braisé aux fines herbes ce sera un vin apprécié.

samedi 16 janvier 2010

Robert Noël quitte Alcool NB?


En parcourant la chronique du sommelier Robert Noël dans l’Acadie Nouvelle ce matin, bon nombre de gens auront eu l’étonnement d’apprendre que ce dernier n’est plus à l’emploi du monopole d’état depuis le début de l’année 2010. En fait bien gens se poseront la question à savoir comment cela est-il possible que Robert puisse quitter le monopole d’état. Étant un ami de Robert depuis plusieurs années, j’avais été informé par ce dernier qu’il allait annoncer son départ à ses employeurs.

La promotion du monde du vin et de l’alcool en général est une vocation pas toujours évidente.  Cela étant dit, on ne pourra pas reprocher au sommelier originaire de Lamèque de ne pas s’être dévoué à faire la promotion du nectar de la vigne depuis son retour au Nouveau-Brunswick et notamment au sein d’Alcool NB. 

Si les ventes de vins ont progressées de façon constante depuis quelques années, on doit rendre à Caesar (ou à Robert) ce qui lui appartient.  Étant parfaitement bilingue,  il a su communiquer sa passion à bons nombres d’amateurs (dont moi-même) et il faut reconnaître qu’ANBL a eu du flair en l’embauchant.  Reste à savoir maintenant qui pourra combler ce poste à la société d’état, car le volet éducation au merveilleux monde des vins est encore dans sa phase d’adolescence au Nouveau-Brunswick.  Il serait dommage d’ignorer cette réalité…surtout avec les différents salons (Expo vin, Festivin, etc.) qui favorisent la sensibilisation à consommer mieux et a attirer de nouveaux adeptes.

Maintenant notre sommelier acadien est libre de mener à bien ses projets personnels.  Sachant qu’il est encore animé par cette fougue contagieuse à faire connaître l’appréciation des bons vins et de l’art de la table, je suis persuadé qu’il va continuer à s’illustrer.  Je lui souhaite bonne chance avec ces nouveaux projets et je vais demeurer un lecteur fidèle de  sa chronique dans mon quotidien francophone.

vendredi 15 janvier 2010

Adieu Sexe, Drogue et Rock’n’roll. Vive Vin, Nourriture et Rock’n’roll.


Le fameux slogan Sex, Drug and Rock’n’roll est peut être dépassé à l’heure du second millénaire. Peut être devrons-nous pencher vers Wine, Food et Rock’n’roll!  En fait en parcourant le Wine spectator et sa chronique Unfiltred, nous avons été en mesure d’apprendre que la gamme de vins appelé Wines That Rock a maintenant trois variétés de vins aux étiquettes inspiré du rock’n’roll!  Cette même chronique avait fait connaître l’existence en 2008 d’un vin de dessert à l’effigie des Rolling Stones.  Ainsi les pierres roulantes de Mick Jagger sont de retour avec le Forty Licks Merlot qui arbore le logo des Stones, le Dark Side of the Moon Cabernet Sauvignon avec le fameux couvert de l’album vedette de Pink Floyd et le Woodstock Chardonnay en hommage à ce festival de musique historique.  D’ailleurs selon le Wine Spectator,  il semble que l’entreprise a adoptée des pratiques vertes d’exploitation car l’énergie solaire et éolienne est utilisée au vignoble qui est associé à ce projet soit Mendocino Wine Co. En Californie.  Ces vins ne sont pas encore accessibles dans l'est du Canada mais ceux qui vont aux États-Unis pourront certainement mettre la main sur ces bouteilles aux arômes musicaux.

lundi 11 janvier 2010

Du Malbec pour faire de la Vodka


Depuis février 2007, la Primo Vodka Malbec est sur le marché. En fait la Vodka, a longtemps été associée à des origines russes ou polonaises. D’ailleurs les origines du mot Vodka proviennent du vocabulaire russe qui signifie « petite eau ». Toutefois, plusieurs pays ont vite fait de produire leur propre Vodka car le procédé de fabrication est relativement facile. En fait c’est une eau de vie généralement produite à base de pomme de terre ou de céréales, mais aussi d'autres matières premières. Ce n’est donc pas étonnant de voir que l’Argentine se soit lancé dans la production de Vodka à partir d’une variété de raisins connues et utilisés dans l’élaboration du vin soit le Malbec. Il y aurait d’ailleurs entre 4000 ou 5000 marques de Vodka sur le marché mondial à l’heure actuelle. Les plus connues chez nous sont Absolut (Suède), Finlandia (Finlande), Iceberg Vodka (Canada), Silent Sam Vodka (Canada) et Smirnoff (États-Unis). Un verre de 100 grammes de vodka représente 235 calories et le plus souvent elle se compose de 40% d'alcool de 60% d'eau. La Primo Vodka Malbec a déjà récoltée quelques prix sur la scène internationale avec une double Médaille d’or au San Francisco International Spirits Competition en mars 2008 et une Médaille d’argent au concours International Spirits and Wine Competition de Londre en juillet 2007. D'autres variétés à base de Chardonnay et de Cabernet sauvignon ont été aussi commercialisé par Primo dans la région de Mendoza. Salute!

samedi 9 janvier 2010

Antonio Banderas a son vignoble



Avoir un nom connu et l’utiliser pour promouvoir un produit n’est pas un concept marketing né d’hier.  Alors que plusieurs personnalités du monde sportif ou de la scène musicale ont associé leur nom à des parfums, il est de plus en plus commun pour des vedettes de s’associer à des projets dans le monde du vin.  Sur la scène française, on  a qu’à prendre l’exemple de Gérard Depardieu et du chanteur Francis Cabrel.  Ils sont nombreux au niveau canadien avec le hockeyeur Wayne Gretzky, l’acteur Dan Aykroyd et le golfeur Mike Weir.  Au niveau international, le chanteur de Motley Crue Vince Neil a une propriété dans Sonoma en Californie alors que le golfeur Greg Norman est aussi impliqué dans un projet en Australie et en Califronie.  Les noms de Lorraine Bracco, Jarno Trulli, Sam Neil, Michael Schumacher, Francis Ford Coppola et de Sting sont aussi du nombre des associés du monde viticole.

Le plus récent nom à s’ajouter à cette prestigieuse brochette est celui de l’acteur d’origine espagnole, Antonio Banderas qui a fait l’acquisition en mars 2009 de 50% de Bodega Anta Natura situé dans la région Ribera del Duero près du village de Burgos. Le magazine britannique Decanter spécialisé dans le monde du vin rapporte que l’acteur a inclut dans le marché d’y mettre en évidence son nom donc le domaine établit en 1999 par Teodoro Ortega prendra le nom de Anta Banderas.  Selon ces mêmes sources, l’acteur qui est marié à l’actrice Mélanie Griffith, a l’intention de s’impliquer dans toutes les facettes de la fabrication du vin.  D’après des informations véhiculées en novembre dernier dans le journal El Mundo, Banderas a annoncé qu'il souhaitait développer le tourisme lié au vin. Pour ce faire l’acteur d’une cinquantaine d’années compte investir dans sa propriété viticole du nord de l'Espagne et y bâtir un hôtel. D'une superficie de 250 hectares, Anta Banderas produit du rouge et du rosé des cépages Cabernet Sauvignon, Merlot et d'une variété locale, le Tempranillo.

vendredi 8 janvier 2010

Parlez-en en mal, parlez-en en bien mais…


Comme le rapportait le Wine Spectator dans sa plus récente chronique Unfiltred sur son site web, l’État d’Alabama a décidé en août 2009 de bannir le vin Cycles Gladiator Cabernet Sauvignon sur les tablettes des magasins de l’État.  Pour expliquer cette décision, les législateurs de l’Alabama ont jugé que l’étiquette de la bouteille avait des connotations pornographiques. En fait l’étiquette de la bouteille est un dessin d’une femme nue aux cheveux orange feu avec une bicyclette.  Le Président de la compagnie, propriété de la famille Hahn, s’est dit enjoué de la publicité que cela va apporter à sa maison.  Toujours en se confiant aux responsables de la chronique Unfiltred, cette publicité en fait beaucoup plus pour sa compagnie que tous le vin qu’il a pu vendre en Alabama a-t-il nargué.  En fait, pour Monsieur Hahn, le vieil adage Parlez-en en mal, parlez-en en bien mais parlez-en n’a jamais été aussi vrai.

Pour ceux que ça intéresse, le Gladiator Cycle  Syrah 2006 est un vin qui se retrouve dans mon livre Le Tire-bouchon Griffin 2010.  Il ne reste que quelques bouteilles disponibles au Nouveau-Brunswick dans la région de Fredericton.

jeudi 7 janvier 2010

Tawse Winery, une STAR de 2009 enfin au Nouveau-Brunswick

Le vin de l’Ontario s’illustre de plus en plus par sa qualité.   Bien que ce soit souvent le fameux Icewine qui monopolise l’attention de la presse viticole, l’Ontario sait produire davantage en terme de diversité.   Que l’on soit un amateur de Riesling, de Chardonnay ou de sauvignon blanc dans les blancs, ou encore de pinot noir, cabernet sauvignon ou merlot dans les rouges, la région du Niagara est sans contredit de plus en plus cité en exemple.

L’un des beaux exemples de cette diversité et de cette qualité est incarné par Tawse Winery que j’avais d’ailleurs encensé dans un article diffusé sur mon blogue en juillet 2009 suite à ma visite dans ce secteur de l’escarpement du Niagara près de la localité de Vineland. 

En opération depuis seulement 2005, Tawse s’est distingué en 2009 à titre de vignoble de l’année en Ontario dans le cadre de la compétition du Canadian Wine Awards’ .  De plus, Tawse a terminé au second rang au Canada à quelques points seulement du gagnant 2009.
Dans mon article de juillet je faisais allusion à ma déception de ne pas pouvoir être en mesure de retrouver de ces produits au Nouveau-Brunswick.  Il semble que les vœux du Tire-bouchon sont exaucés car on retrouve maintenant deux vins sur les tablettes soit :

Le  Sketches of Niagara Chardonnay 2007 (181489000917) à 26.99$
Le Sketches of Niagara Riesling 2008 (670459000069) à 22.49$ 

lundi 4 janvier 2010

Les bonnes résolutions du Tire-bouchon Griffin 2010


C’est la nouvelle année et comme c’est le premier texte à paraître sur mon blogue en 2010, je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont fait l’achat de mon livre Le Tire-bouchon Griffin 2010.  Pour ceux qui n’ont pas encore leur copie, faites vite car il s’envole rapidement.  J’espère que ce premier guide des vins publié pour les consommateurs du Nouveau-Brunswick vous permettra de jouir pleinement des petites trouvailles qu’on y retrouve.

Voici mes 5 grandes résolutions vineuses de 2010:


  • Je dégusterai beaucoup plus de vins du Canada
  • Je tâcherais d’acheter davantage de vins qui encouragent la culture biologique
  • Les produits de l’Atlantique je mettrais en évidence plus souvent dans mes repas
  • Le carnet de note de mes dégustations je mettrais à jour continuellement
  • Je m’efforcerais de faire un peu plus de dégustation à l’aveugle pour exercer mais capacités d’analyses.


Voilà pour mes résolutions de 2010.  C’est une autre belle année de découvertes qui s’amorce et je vous offre de lever un verre à la santé de tous. Bonne et heureuse année 2010.