jeudi 30 avril 2009

Le Festivin lance sa programmation 2009


Aujourd’hui au Centre culturel de Caraquet avait lieu le lancement de la programmation de la prochaine édition du Festivin qui se tiendra du 30 mai au 6 juin prochain.  Plus d’une dizaine de dégustation ou de séminaire vont se dérouler durant cette semaine ou le vin et la gastronomie seront à l’honneur.   Pour la première fois je vais présenter une dégustation au programme de cet événement gourmand.  Sous le thème ¨Dégustation de vins de Californie¨  j’aurais le plaisir de vous faire découvrir les vins de cet État merveilleux et de ses principales régions viticoles soit Napa, Sonoma et de Central Coast .  Le tout se déroule à la Boulangerie Grains de Folie le samedi 30 mai à partir de 19 h 00.  Il y a une limite de 30 participants et les billets seront disponibles à partir du 7 mai via le réseau de billetterie Accès. 

Parmi les autres activités qu’il faudra surveiller je retiens  un séminaire avec mon ami le sommelier Robert Noël le mercredi 3 juin à 20 h à l’Auberge de la Baie alors qu’il sera question de conseils pour s’équiper d’une cave à vin et quels sont les critères pour identifier des vins de garde.   Robert aura aussi l’occasion de parler des vins d’Alsace la veille lors d’une dégustation au Restaurant La Crêpe Bretonne.  

D’autre part les grandes dégustations publiques seront le point de mire de plusieurs amateurs de vin vendredi le 5 juin et samedi le 6 juin.  Ces activités débutent à 19 h 30.  Finalement il y a aussi un séminaire qui sera particulièrement intéressant le samedi en après-midi avec les vins du Domaine d’Ardhuy.  Pour 30 dollars ce séminaire est une aubaine pour y découvrir ces vins de Bourgogne.  La programmation complète du Festivin sera en ligne sur le nouveau site dès le 7 mai.

jeudi 16 avril 2009

Expérience croisière et gastronomie


Comme vous l’avez surement remarqué depuis quelques semaines je n’ai pas alimenté souvent le blogue le Tire Bouchon. La raison est fort simple, j’effectuais ma migration annuelle dans les pays chauds. L’an dernier nous avions eu la chance d’explorer les vignobles de Sonoma et Napa, mais pour cette année moi et ma conjointe avions l’intention de nous la couler douce pour se reposer. Nous avons opté pour une croisière dans les Caraïbes. En fait, cette expérience nous l’avions déjà vécu en 2003 alors que nous nous étions embarqué sur le Voyager of the seas de la flotte Royal Carribean international. Fier de ce cette aventure sur les flots de ce géant flottant alors que nous avions visité des lieux d’exotisme comme la Jamaïque, l’Ile de Cozumel au Mexique et l’ile Grand Caïman, nous voulions faire un trajet différent.

Donc nous avons opté pour un séjour dans la partie Est des Caraïbes avec des escales aux Bahamas, à St-Martin, St-Thomas et les Iles Turks and Caicos. Pour cette 2e croisière nous sommes monté à bord du Crown Princess de la compagnie Princess Cruise. On nous avait informé que cette flotte se spécialisait dans la gastronomie et j’avais également constaté dans ma recherche qu’on y disposait d’une excellente sélection de vin.

Nous avons donc quitté Fort Lauderdale en Floride à bord de cet impressionnant hôtel 5 étoiles flottant en direction de ces petits paradis. Notre premier souper au Crown Grill a donné le ton à ce festin de 7 jours. Nous avons mangé comme des princes et des princesses sur ce navire au décor riche et de bon goût. Des queues d’homards, des pétoncles poëlées au foie gras, du filet mignon et des desserts succulents. Si vous tenez absolument à votre ligne, prévoir une remise en forme suivant le séjour, sinon il est toujours possible de brûler vos calories quotidiennement au gym sur le bateau. Nous avons eu ensuite une soirée à l’autre restaurant haut de gamme du bateau soit le Sabatini. Ces deux restaurants soit le Crown Grill et le Sabatini demande un supplément de 25 et 20 dollars respectivement pour y manger, mais croyez-moi il s’agit d’un délice gastronomique que vous n’allez pas regretter. Le Sabatini est particulièrement savoureux et c’est à cet endroit que j’ai dégusté les meilleurs calmars de toute ma vie. Je me suis gavé aussi d’une assiette de langoustines qui n’était pas à dédaigner aussi!

Nous avons répété l’expérience de ces deux restaurant à deux occasions tellement nous avons aimé. Nous avons bien entendu mangé aux autres restaurants comme le Michel Angelo et le Da Vinci qui offraient aussi d’excellents plats. En prime nous avons aussi assisté à deux événements dont j’étalerais les détails dans un texte à venir soit une dégustation de vin sur le bateau et un cours de cuisine avec le chef exécutif du bateau, Giuseppe Pollara.

Pour ce qui a trait à la carte des vins je n’ai pas été déçu, on y retrouvait notamment deux vins qui figurent dans le top 100 des vins de 2008 du Wine Spectator. Le Zinfandel Seghesio 2007 et le Stefano Farina Barolo 2004 ont été deux vins dont je me suis délecté. En gros je crois que tout amateur de vin et de gastronomie devrait faire au moins une croisière du genre dans sa vie, c’est un plaisir d’être en vacances et de se gâter de la sorte.