mardi 24 février 2009

Cellier attire l'attention sur la Vénétie et l'Émilie-Romagne

La plus récente publication du Magazine Cellier de la SAQ met en vedette deux régions italiennes soit la Vénétie et la région d’Émilie-Romagne. La Vénétie est ce fief du romantisme à l’italienne avec des villes comme Venise et Verone qui a vu naître l’histoire de Roméo et Juliette.

Pour ce qui a trait à l’Émilie-Romagne la ville de Bologne est l’un des lieux les plus connu mais c’est aussi une région qui a vu naître plusieurs personnalités dont le chanteur Luciano Pavarotti, le père des voitures de luxe Enzo Ferrari, l’homme politique Benito Mussolini et le cinéaste Bernardo Bertolucci.

Évidemment ce sont les vins qui sont à l’honneur dans ce numéro avec plus d’une quarantaine de nouveaux arrivages qui se retrouveront sur les tablettes de la SAQ. Les premiers arrivages seront disponibles le 5 mars puis la dernière portion sera accessible le 19 mars. On y offre aussi une gamme de vins à base de syrah/shiraz et des vins agrobiologiques de d’autres pays.

La Vénétie est réputée pour plusieurs de ses vins blancs mais également pour ses Valpolicella, Soave et Bardolino. Le vin principal de la région d’Émilie-Romagne est le Lambrusco, un vin pétillant.

Pour plus de détails sur les produits en vedette dans ce numéro, suivez ce lien.

lundi 23 février 2009

Dégustation: Château Treytins Lalande-de-Pomerol 2005

Nom du vin : Château Treytins Lalande-de-Pomerol 2005
Cépage: Assemblage (mélange)
Producteur: Vignobles Léon Nony
Millésime: 2005
Région: Bordeaux
Pays: France
Catégorie: Rouge
Alcool %: 12.5
Fermeture : Liège
Date de dégustation: 2009/02 Prix: 24.20$ CAN
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 88
Ce vin est disponible à la SAQ.

Notes de dégustation: Ce vin du Libournais est une aubaine pour un Bordeaux d'appellation Lalande-de-Pomerol. Un agréable vin rouge avec une robe rubis de bonne intensité à la quelle une trame olfactive de fruits se dégage. Des arômes de framboise, de sous-bois et aussi de tabac. Les épices de poivre sont aussi bien présents dans ce vin qui en bouche offre un bel équilibre entre ses tannins charnus et son acidité. Il offre une belle richesse et ce millésime 2005 pourra se conserver un autre 3 ans sans difficulté. Un vin élaboré à partir de Cabernet franc, merlot et cabernet sauvignon.

Accord mets et vins: Les viandes rouges ou simplement en apéritif.

samedi 21 février 2009

Dégustation: Nuits-Saint-Georges Pierre André 1998


Nom du vin : Nuits-Saint-Georges Pierre André
Cépage: Pinot Noir
Producteur: Pierre André
Millésime: 1998
Région: Bourgogne
Pays: France
Catégorie: Rouge
Alcool %: 13.0
Date de dégustation: 2009/02
Prix: 70.00$ CAN
Fermeture : liège
Site Internet : N/D
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 89

Notes de dégustation: Un vin à la robe rubis aux reflets grenat qui malgré son âge possède encore de belles propriétés olfactives. Un nez intense de fruits noirs avec une prédominance sur les cerises. Une touche vanillée et des épices complètent cette trame aromatique. En bouche un vin riche avec des fruits mais qui commence à être un peu court. À boire sans tarder.

Accord mets et vins: Du saumon grillé, dinde rôti et une terrine de gibier feront de bons accords avec ce pinot noir.

lundi 16 février 2009

Bottle Shock : un film à boire!

Pour ceux et celles qui ont adoré le film Sideways avec Paul Giamati dans le rôle de Miles ou encore A good year mettant en vedette Russell Crowe et l’actrice française Marion Cotillard, il y a un nouveau film disponible avec le vin comme trame de fond dans le synopsis.  Le film du réalisateur Randall Miller intitulé Bottle Shock est sortie sans tambour ni trompette le 15 août 2008 en salle et sur DVD depuis le 3 février dernier. Ce récit un peu romancé d’une histoire vraie nous ramène en 1976 dans la belle région viticole de Napa Valley ou se déroule la majorité des scènes du film.   Est-il envisageable un jour pour les producteurs de vin français de se faire damer le pion par des vins provenant de la Californie en sol américain.   Pour ceux qui connaissent la célèbre dégustation de 1976 connu sous le vocable Le jugement de Paris, le film nous permet de revivre ce moment historique ou le Château Montelena de la région de Napa s’est illustrée avec son fameux chardonnay 1973 dans cette compétition à l’aveugle des plus grands connaisseurs de vin de France. 

Le film relate cet événement qui a permit de mettre sur la carte le potentiel des vins de la région de Napa par le biais de ce concours de dégustation ayant pour prétexte la célébration du bicentenaire de l'Indépendance américaine. La dégustation se fit à l'aveugle, rassemblant des vins français et californiens, des blancs à base de chardonnay et des rouges à base de cabernet-sauvignon donc inspiré des méthodes bordelaises.  Le film expose la vision d’un marchant d’origine britannique, Steven Spurrier (joué par Alan Rickman), alors propriétaire des Caves de la Madeleine à Paris, qui ne vendait pratiquement que des vins français et ne pensait pas que les vins californiens pourraient gagner cette compétition.  

À l’opposé on nous présente un vigneron qui caresse le rêve de produire un vin de qualité dans une région qui espère créer un jour des vins de renommée mondiale.  C’est d’ailleurs Bill Pullman qui incarne le personnage de Jim Barrett (le vigneron) qui doit aussi composer avec une situation financière difficile et avec la nonchalance de son fils Bo Barrett (joué par Chris Pine).   Toutefois ce dernier sera très instrumental dans la participation du vin de son père à cette compétition malgré les réticences de son paternel.

Bottle shock suit un bon rythme, malgré le côté historique qu’il tente de nous partager, il y a aussi une histoire d’amour et d’amitié qui occupe l’avant-plan car ce n’est probablement tout le monde qui a le goût d’entendre parler de vin pendant près de deux heures.  

Les images sont grandioses et nous amène à apprécier à quel point le travail de vigneron est parsemé d’embûche et partager par des gens qui ont de l’amour pour la terre et qui sont des passionnés de leur vignes.   D’ailleurs si le film est un bon divertissement, j’ai également apprécié fortement les additions spéciales sur le DVD dont ce petit documentaire sur le Château Montelena situé près de Calistoga en Californie.   On a la chance de voir les propriétaires du domaine et des commentaires sur cette philosophie qui fait en sorte encore aujourd’hui que leur étiquette mérite d’être apposée sur une bouteille.

Le Château Montelena a remporté la palme sur les blancs face aux vins suivants :

2-France - Roulot (Meursault Charmes) 1973
3-États-Unis - Chalone Vineyard 1974
4-États-Unis - Spring Mountain Vineyard 1973
5-France - Joseph Drouhin Le Clos des Mouches (Beaune) 1973
6-États-Unis - Freemark Abbey Winery 1972
7-France - Ramonet-Prudhon (Bâtard-Montrachet) 1973
8-France - Domaine Leflaive Les Pucelles (Puligny-Montrachet) 1972
9-États-Unis - Veedercrest Vineyards 1972
10-États-Unis - David Bruce Winery 1973

Quant aux vins rouges, c’est aussi un Californien qui a été primé soit le Stag's Leap Wine Cellars de 1973. L’ordre du classement des autres vins se lis comme suit :

2- France - Château Mouton-Rothschild (Pauillac) 1970
3-France - Château Montrose (Saint-Estèphe) 1970
4-France - Château Haut-Brion (Pessac-Léognan) 1970
5-États-Unis - Ridge Vineyards Monte Bello 1971
6-France - Château Léoville Las Cases (Saint-Julien) 1971
7-États-Unis - Heitz Wine Cellars 'Martha's Vineyard' 1970
8-États-Unis - Clos Du Val Winery 1972
9-États-Unis - Mayacamas Vineyards 1971
10-États-Unis - Freemark Abbey Winery 1967

Le plus cocasse c’est qu’en 2006 on a tenu à nouveau cette compétition pour souligner le 30e anniversaire du Jugement de Paris et devinez quoi, c’est encore un vin  américain qui a remporté les grands honneurs!   Un film à voir et pourquoi pas profiter de l’occasion pour boire un petit verre au lieu du traditionnel pop corn.

 

dimanche 15 février 2009

Dégustation:Hartford Lands Edge Pinot Noir 2005

Nom du vin : Hartford Lands Edge Pinot Noir
Cépage: Pinot Noir
Producteur: Hartford Family Winery
Millésime: 2005
Région: Californie
Pays: États-Unis
Catégorie: Rouge
Alcool %: 14.5
Date de dégustation: 2009/02
Prix: 46,99$ CAN
Disponible au Nouveau Brunswick.
Cup : 633072815007
Fermeture : Liège
Site Internet : http://www.hartfordwines.com
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 89

 Hartford family winery est née dans Russian River Valley au cœur de Sonoma County en 1993 de la passion de Don et Jennifer Hartford pour le vin.  Cette région est renommée pour la qualité de son pinot noir et j’ai d’ailleurs eu l’occasion de vérifier cette affirmation moi-même en 2008 alors que j’ai séjourné à proximité de Windsor dans cette magnifique région.  C’est à partir d’Annapolis Vineyard d’où proviennent les raisins de ce vin, une parcelle située à l’extrémité nord de la région de Sonoma près des côtes montagneuses surplombant le Pacifique.

Note de dégustation : Un pinot noir d’une intensité profonde de couleur cerise presque grenat qui est complexe de par sa signature aromatique de fruits à maturité de cerises noires et de framboises noires confites. Le parfum évoque aussi des notes de chênes légèrement toasté. En bouche il y est voluptueux avec ses saveurs de mures, ses épices et surtout ces petites notes de café et de vanille  qui proviennent de son séjour de dix mois en fût de chêne français.  Un vin qui n’est pas donné mais qui se déguste avec un plaisir coquin.

 

Accords mets et vins :    Un pinot noir qui se boit dans son élément le plus simple en apéritif. Il sera aussi de mise avec la dinde rôti, une escalope de veau, un bœuf bourguignon ou une terrine de gibier. 

samedi 14 février 2009

Dégustation: d'Arenberg The Derelict Vineyard

Nom du vin : d'Arenberg The Derelict Vineyard
Cépage: Grenache
Producteur: d’Arenberg Pty Ltd
Millésime: 2004
Région: McLaren Vale
Pays: Australie
Catégorie: Rouge
Alcool %: 14.5
Date de dégustation: 2009/02
Prix: 30,79$ CAN
Disponible au Nouveau Brunswick.
Cup : 9311832467000
Fermeture : Capsule à vis
Site Internet : http://www.darenberg.com.au
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 88

Note de dégustation : La maison d’Arenberg est pour moi une découverte dans chaque bouteille. Le winemaker Chester Osborn exploite avec brio un cépage qui se retrouve davantage dans des régions d’Espagne ou dans le sud de la France. Le grenache  s’exprime merveilleusement bien dans la région du McLaren Vale avec pour exemple ce vin généreux et qui plaira aux amateurs de vin corsé.  La robe arbore une couleur rouge foncé prononcée avec certains reflets grenat sur les bords et des teintes cerise au milieu.  Un grenache aromatique aux fruits abondants au parfum de mures, de fraises, de prunes et de canneberge tout en dégageant des épicées, un peu poivré avec des effluves de cannelle.  La bouche est riche également de saveurs de fruits qui enrobent le palais avec des notes de vanille, des tannins fermes et une magnifique concentration.  Le vin est harmonieux avec un niveau d’acidité qui complète bien l’ensemble de ce vin qui a de belles propriétés de vieillissement.  À boire entre 14 et 16 Celsius.

 
Accords mets et vins : Pour un repas relevé avec certains viandes rouges il sera le parfait partenaire.  Du bœuf rôti, du gibier à plume, un bon steak au poivre ou encore plus simplement avec la pizza ou un poulet rôti.  Je l’ai dégusté en apéritif avec quelques hors d’œuvre.

mardi 10 février 2009

Dégustation: P. Sparr Gewurztraminer Vendanges tardives 2002


Nom du vin : P. Sparr Gewurztraminer Vendanges tardives
Cépage: Gewurztraminer
Producteur:  Pierre Sparr et ses fils
Millésime: 2002
Région: Alsace
Pays: France
Catégorie: Blanc
Alcool %: 13.5
Date de dégustation: 2009/02
Prix:  30$ +  CAN
Ce vin n’est plus disponible au Nouveau Brunswick.
Fermeture : Liège
Site Internet :
http://www.vins-sparr.com/
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 90

 

Note de dégustation : Ce Gewurtztraminer de Pierre Sparr est un sublime vin vendu dans une bouteille de 500 ml.  Un vin de vendanges tardives de la cuvée 2002 qui exerce un charme  incroyable des sens.  Dégusté à l’aveugle ce Gewurzt moelleux m’a intrigué et séduit à la fois avec ses arômes floraux dont un parfum de pétale de rose et de fruits tropicaux.  Un vin doux au palais avec une touche de pamplemousse et une légère amertume en fin de bouche.  Un vin à boire maintenant et pourra se conserver jusqu’en 2010.


Accord mets et vins : Un vin qui fera bel figure avec le foie gras, la cuisine asiatique, les mets épicés et certains fromages relevés.  Pour ma part je l’ai dégusté simplement en apéritif. 

dimanche 8 février 2009

Dégustation: Château de Beaucastel 1998

Nom du vin : Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape
Cépage: En majorité Mourvèdre (30%), Grenache (30%), Syrah (10%) et quantité minime des autres cépages du Chateauneuf du Pape.
Producteur: Sté Fermière des Vignobles Pierre Perrin
Millésime:  1998
Région: Vallée du Rhône
Pays: France
Catégorie: Rouge
Alcool %: 13.5
Date de dégustation: 2009/02
Prix: $88,75 CAN
Ce vin est disponible au Québec
Code SAQ : 00520189
CUP : 03488421 005038
Fermeture : Liège
Site Internet : http://www.beaucastel.com
La note d’appréciation Le Tire Bouchon : 91

Note de dégustation : Le Beaucastel est un sublime mélange de l’appellation Chateauneuf-du-Pape. Une robe rouge grenat de belle intensité.   Dégusté entre amis, ce vin avait encore la capacité de vieillir à notre étonnement avec ses tannins encore assez charnus.  Un vin d’une extraordinaire complexité aromatique qui offre des arômes d’herbes de Provence, des notes minérales, du cuir et surtout des fruits expressifs à souhait.  Le délice gustatif que procure le vin en bouche est aussi notoire par sa texture grasse qui enveloppe le palais de ses saveurs d’épices, de poivre et de réglisse. Une finale en longueur qui permet d’apprécier la qualité du vin d’un terroir de renom et digne de ce nom.   Un vin à savourer à 16 Celsius.

Accords mets et vins : Du canard grillé sauce au porto,  gibier sauce au poivre. Nous l’avons dégusté avec une terrine de viande d’ours qui n’était pas piqué des vers. 

dimanche 1 février 2009

La Saint-Valentin : harmonie chocolat et vin

Le mois de février s’amorce sur une belle note pour les amateurs de vin,  soit un incontournable pour les amoureux, soit la Saint-Valentin qui arrive à grands pas.  Pour plusieurs, la Saint-Valentin rime avec plaisirs gourmands et particulièrement pour les amateurs de chocolat.  Dans l’optique d’un mariage réussi entre le vin et les douceurs chocolatées, je me suis attardé cette semaine à cette harmonie qu’on peut qualifier de péché mignon.

Pour les plus grands connaisseurs, le mariage vin et chocolat se limite parfois à verser quelques verres de Banyuls ou de Maury. En effet, ces vins doux naturels sont souvent considérés comme le nec plus ultra d’une harmonie vin et chocolat. Le hic c’est que ces vins ne sont pas disponibles en magasin au Nouveau-Brunswick. Il faut se tourner vers nos voisins du Québec et la SAQ pour avoir accès à ce plaisir ultime.  Même chose pour les Rivesaltes qui brillent par leur absence. Mais, cela viendra peut-être si on continue à en faire la demande auprès des magasins. 

Il y a tout de même plusieurs choix dans le cas des vins de desserts. Il faut faire attention au pourcentage de chocolat pur, qu’il soit noir ou blanc. Évidemment, si vous êtes soucieux d’un quelconque régime, il est préférable de s’abstenir au risque d’entraver vos bonnes résolutions du Nouvel An.  Nous avons quelques bons vins comme le Icewine du Canada qui peuvent se prêter à l’expérience vin et chocolat.

En règle générale, le mariage avec le vin dépendra du type de chocolat. Pour le chocolat au lait, les experts parlent davantage de vins blancs moelleux, de certains rouges secs dont un Saint-Émilion pas trop marqué par les tanins. Le chocolat au lait s'accorde mal avec les vins rouges doux naturels (porto, Maury).

Le chocolat noir (60 % cacao) est l'accord le plus facile avec un vin rouge doux naturel relativement vieux ou du moins un peu oxydé. Certains blancs élevés dans le même style lui conviendront également assez bien. Surtout à éviter, le champagne et les vins pétillants qui ne vont pas du tout avec le chocolat.

Enfin, si vous avez peur de rater votre mariage vin et chocolat, sachez que la meilleure harmonie des experts est de servir le chocolat avec de l'eau.  En raison de l'amertume du chocolat à l'époque, l'eau était la seule boisson qui permettait de rincer le palais. Pour ma part, je préfère tenter quelques expériences au lieu de me priver du délice de découvrir de bons vins et de nouvelles harmonies.

Bonne dégustation!